Vous êtes ici

VOS HEURES DE STAGE RÉMUNÉRÉES

Le saviez-vous ? Si vous êtes intermittent, vous avez la possibilité pendant la durée de votre formation de choisir entre la rémunération par le Pôle Emploi et le cumul d'heures considérées comme du temps de travail équivalentes à votre temps de formation. Cette deuxième option peut vous permettre de compléter votre nombre d'heures nécessaires pour conserver votre statut.

 

La rémunération au travers de deux dispositifs selon la durée de votre stage

Cas n°1 : Votre période de formation est inférieure à 40 heures, vous êtes intermittent et donc déjà bénéficiaire de l'ARE (aide de retour à l'emploi) : vous n'avez aucune démarche à faire pour continuer à bénéficier de votre indemnité pendant le stage.

Cas n°2 : Votre période de formation est supérieure à 40 heures. Vous devez alors déclarer que vous entrez en période de formation. Vous bénéficierez alors de la même indemnité mais sous la forme de l'AREF (aide de retour à l'emploi formation), grâce au statut de Stagiaire de la formation professionnelle continue, à condition d'avoir fait cette démarche auprès de votre Pôle Emploi.

 

Les heures de stage assimilées à du temps de travail

Si vous entrez en formation alors qu'il vous manque des heures pour renouveler votre statut, vous pouvez faire le choix, en accord avec votre Pôle Emploi, de prendre en compte vos heures de stage comme des heures de travail, non rémunérées et qui comptent ensuite dans le calcul de vos droits lors du renouvellement, mais comme des heures travaillées à taux zéro. Cette solution – valable dès la première heure de formation et dans une limite de 338 heures - peut s'avérer malgré tout intéressante dans le cas d'un renouvellement de statut « tendu ».

 

Retrouvez le détail des conditions d'accès au plan de formation pour les salariés intermittents du spectacle

sur le site de l'AFDAS :

quelle rémunération pendant votre formation ?